Calligraphie(s)

 

Une création visuelle et musicale


Trois artistes ont choisi de se rencontrer avec leurs propres matériaux sur une proposition plurielle empruntant un itinéraire particulier où calligraphies, textes, musiques, images, sont pris au jeu de la transformation.


Quelle musique ?


Deux musiciennes singulières dialoguent... sous une forme symphonique, en trois mouvements : Allegro - Andante - Allegro presto. Claviers, structures sonores Baschet , voix jouent ensemble, avec, contre, devant, à côté... créant un trajet où le texte arrive avec ses mots dans l'élaboration du mouvement sonore. La spécificité des Instruments Baschet et l'utilisation des effets sur les claviers composent un univers original.


Quelles images ?


Une photographe crée l'espace visuel au travers de vidéos en utilisant des techniques incluant le Mapping et le Vjing.

L'image est conçue en lien avec la musique, créant une voix se déclinant sur trois mouvements:

Le passé - Au travers d'extraits d’un film de 1958 de Pierre Alechinsky "Calligraphie Japonaise " marquant le temps de l'apprentissage.

Aujourd'hui - à partir de séquences réalisés durant les séances de calligraphie avec Catherine Denis,calligraphe contemporaine . Ces séquences sont centrées autour du mouvement du pinceau, de la matière, de l'apprentissage du trait.

Demain - A partir de livrets originaux fabriqués par Sophie Chénet, la vidéaste construit une narration se rapprochant de la bande dessinée réinventant une nouvelle surface à lire.


Quel espace ?

L'aller-retour entre calligraphie et vidéo, les couleurs (ocre, blanc, noir), le positionnement des artistes sur scène en lien avec le travail de la lumière et de projection vidéo, sont le ferment de l'univers poétique qui tresse des fils à chaque instant.

Avec qui ?


Sophie Chénet - structures sonores Baschet, voix
Lydia Domancich - clavier, Fender Rhodes, effets, voix
Bénédicte Jucquois - vidéo
Erwann Philippe - création lumières
Gérard Lhomme - mise en son


Pour qui ?


Rédaction en cours..